Partager les espaces de sa maison pour vendre mieux et acheter plus.

Partager les espaces de sa maison pour vendre mieux et acheter plus avec l’achat groupé, la multipropriété, l’investissement en commun. La location de bureaux à plusieurs est également une forme de partage d’espaces.Achat à plusieurs et multipropriétéCe mode immobilier est aussi attractif pour habiter en résidence principale ou secondaire que pour l’investissement.

Le partage d’espace en co-achat peut être organisé en copropriété ou en division parcellaire. De la meme façon, l’investissement partagé reprend les meme principe que les SCPI mais à moindre échelle et sur des emplacements identifiés.

Profiter d’une résidence secondaire coute cher. Partager les espaces c’est aussi le multipropriété. La multipropriété offre l’avantage de répartir le temps d’usage sur l’année, en général entre deux ou quatre acheteurs. Ceux ci ont la pleine propriété d’une maison ou d’un appartement en résidence secondaire sur une période donnée, par exemple un trimestre.

Partager les espaces à plusieurs

Aborder le partage d’espaces avec ou sans multipropriété.

1- Achat immobilier groupé ou acheter à plusieurs

Ce processus permet d’optimiser la vente d’ensembles immobiliers importants (immeubles, gites, sites industriels réhabilités, anciens bâtiments publics,…). Proposer à plusieurs acheteurs une seule unité foncière optimise la vente. Elle offre également la réalisation d’économies d’échelle sur l’acquisition aux acheteurs.

2- Multipropriété en résidence secondaire

Ce processus permet donc d’optimiser la vente, l’achat et l’usage, à généralement deux ou quatre acheteurs, d’ensembles immobiliers qualitatifs, proche de la mer sur les cotes, bien situés en montagne ou des châteaux en campagne. Le cout d’achat et d’usage est divisé de moitié ou du quart lors de la mise en place d’une multipropriété sur une maison ou un appartement.

3- Location mutualisée de bureaux à plusieurs

Ce processus permet donc d’optimiser la location d’espaces de bureaux disponibles ou libres avec plusieurs locataires. Ceux-ci s’offrent la liberté de faire évoluer leurs organisations au fil des besoins et de leurs activités autour d’espaces privatifs et partagés.

4- Investissement partagé

L’évolution des souscriptions de parts de SCPI ces dernières années est la démonstration des avantages à regrouper plusieurs investisseurs. A la différence de ces solutions d’investissement collectives, l’investissement partagé offre l’avantage de rester plus immobilier que « papier ». Les participants aux opérations d’investissement partagé sélectionnent donc les emplacements et investissent spécifiquement sur un bien identifié.

5- Vente partielle

Elle permet de se dégager un profit ou de l’entretien d’une propriété devenue trop grande ou d’optimiser son patrimoine. Céder partiellement sa maison c’est préparer son avenir et celui de ses enfants avec comme seule base sa résidence principale.
Vous restez donc chez vous, la cession partielle s’entend sur une partie de votre résidence principale. La votre reste privative, chacun utilise son espace délimité officiellement lors de la vente. Si vos nouveaux voisins souhaitent vendre à leur tour, ils sont propriétaire de l’espace que vous leur avez cédé.

6- Construction collaborative

Retrouver toutes les étapes pour construire un projet collaboratif. L’implication dépend du type de projet. Elle nécessite donc d’aborder les solutions immobilières alternatives avec attention. Le succès d’un projet est lié à sa préparation. Les conséquences d’une opération non préparée peuvent être importantes et préjudiciables. Notre savoir faire dans le domaine de l’immobilier collaboratif sécurise les opérations et valide les projets.